• A Calais la Honte n'est pas une gêne pour certains......

    http://bichau.canalblog.com/archives/2016/02/07/33333428.html

    La pro-migrants Bouchart touche 17.200 euros par mois, le Calaisien moyen 900 euros !

     

    Reçue ce jeudi sur France Inter, à 7 h 50 par Léa Salamé, Natacha Bouchart, le maire Républicain de Calais, se vante d’avoir demandé à Bernard Cazeneuve l’interdiction de la manifestation de Pegida France, prévue ce samedi 6 février.

    http://www.franceinter.fr/emission-invite-de-7h50-natacha-bouchart

    Elle gémit que ces rassemblements susciteraient trop de haine. On croit rêver. Sa ville se voit imposer 10.000 clandestins (vrais chiffres), majoritairement hommes seuls, qui agressent quotidiennement les forces de l’ordre, les camionneurs et les Calaisiens, mais la haine, le trouble à l’ordre public, selon les duettistes Cazeneuve-Bouchart, ce seraient donc quelques dizaines, peut-être cent ou deux cents lanceurs d’alerte, venus soutenir les habitants de cette ville.

    BouchartCazeneuve

    On ne peut mieux résumer la collaboration Républicains-socialistes, et le mépris des Français. On remarquera, lors de cet entretien, que ce maire n’aura pas un mot pour les habitants de sa ville, et ne parlera que de la détresse des clandestins. Elle osera minorer les propos de la présidente de Médecins du Monde, qui expliquait que toutes les femmes installées dans la jungle avaient été victimes de violences sexuelles, et assumera ses propos sur la richesse culturelle qu’apporteraient les nouveaux venus à Calais.

    Puisqu’elle ose parler de richesse culturelle, je vais évoquer le porte-monnaie de Madame Bouchart. Il faut savoir que cette femme a gagné la mairie de Calais, en 2008, en faisant campagne contre le cumul des mandats du maire communiste de l’époque, Jacky Hénin, qui était en outre, député européen.

    Sept ans plus tard, quelle est la situation ?

    Natacha Bouchart est maire de Calais : 4600 euros par mois, plus les notes de frais…

    Elle est vice-présidente de la région Nord-Pas-de-Calais : 4000 euros par mois, plus les notes de frais.

    Elle est présidente de l’Aglo, qui n’est pas un mandat électif, et n’entre pas dans le cumul des mandats : 4.600 euros par mois, plus les notes de frais.

    Elle était sénatrice du Nord-Pas-de-Calais depuis 2011, mais venait d’annoncer, avec un sens suprême du sacrifice, qu’elle quittait son mandat, pour se consacrer uniquement à sa ville et à sa région. Sauf que la supercherie vient d’être révélée : la bougresse sera attachée parlementaire de son suppléant, Jean-François Rapin, et palpera donc la modique somme de 4.000 euros par mois.

    Comment mépriser plus ouvertement ses modestes administrés ? D’un côté, elle joue celle qui se sacrifie pour sa ville et sa Région (alors que la loi ne lui laisse pas le choix), et de l’autre, elle profite de l’opération pour devenir salariée de son successeur, piquant à la collectivité 4000 euros par mois supplémentaires !

    On arrive donc, pour Natacha Bouchart, à un total mensuel de 17.200 euros par mois, à quoi s’ajoutent les frais de bouche quotidiens, payés par la collectivité, et parfois les logements de fonction, à Paris.

    Il faut dix-huit mois à un Calaisien moyen pour engranger ce que gagne son maire cumulard en un mois, en encore. Si ces chiffres sont faux, nous attendons avec intérêt que le maire nous donne ses vrais revenus…

    Les Calaisiens ont un revenu moyen de 900 euros par mois, et ils doivent tout payer avec cela, alimentations, loyers, assurances, etc. Ils souffrent au quotidien de l’invasion de leur ville, mais se voient insultés et traités de racistes quand, comme Gaël et David, ils osent ne pas accepter les insultes et intimidations quotidiennes des envahisseurs et des gauchistes...

    Si on résume les choses, la politicienne Natacha Bouchart et ses 17.200 euros par mois, plus les notes de frais, demande aux Calaisiens comme David et Gaël et à leurs 900 euros par mois, en moyenne, de se pâmer devant l’enrichissement culturel des clandestins, et de ne surtout pas les considérer comme des envahisseurs, majoritairement musulmans, qui agressent quotidiennement les habitants de sa ville, les policiers et les routiers.

    NatachaBouchart2016

    La cumularde Natacha Bouchart, en 2016, 17.200 euros de revenus mensuels, plus les notes de frais…

    Et c’est cette femme bouffie par le pouvoir, qui accepte et encourage la présence de ces 10.000 intrus dans sa ville, qui se vante d’avoir fait interdire par Cazeneuve un rassemblement de patriotes qui sèmeraient la haine !

    Il y a des révolutions qui ont commencé pour moins que cela !

    Paul Le Poulpe

    PS : Quelques heures après la rédaction de cet article, nous avons appris que Natacha Bouchart avait démissionné de son poste d’attaché parlementaire. Aurait-elle fait de même si la presse de réinformation n’avait pas révélé la supercherie

    source

    1230053286_B974259868Z_1_20141209185702_000_GLT3K32TU_1-0

    « 2017 la date clé pour des millions de français.Un dangereux rapprochement. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :