• Canal +, la télé propagandiste de gauche.

    http://pasidupes.blogspot.fr/2014/03/collusion-hollande-et-canal-les-media.html

    Collusion Hollande et Canal+: les media sont-ils vraiment indépendants?

     
    Le producteur du "Grand Journal" de Canal+ est  conseiller en com' du président Hollande

    Dans sa stratégie de communication post-élections municipales
    , le président Hollande 
    reçoit les conseils du producteur du "Grand Journal" de Canal+  selon l'hebdomadaire Le Point.
    Renaud Le Van Kim, en 2009 avec Ariane Massenet et Yann Barthès.
    Ariane Massenet, dépoitraillée et visiblement refaite, entre Renaud Le Van Kim et Yann Barthès en 2009.

    Leur relation de travail devait rester secrète
    Elle est révélée ce matin par Le Point. Renaud Le Van Kim, producteur réputé très discret -comme on le voit en photo, ci-dessus- du "Grand Journal" de Canal+ joue le conseiller de l'ombre en communication de François Hollande. Le producteur, à la tête de KM (groupe Zodiak), fait selon l'hebdomadaire partie de "l'équipe -soi-disant- très restreinte" du président pour recadrer sa stratégie médiatique post-élections municipales et post-remaniement. Il est associé à Robert Zarader, un autre conseiller lui aussi chargé de mettre sur pied la future intervention télévisée présidentielle.
     
    Ce n'est pas la première fois que Renaud Le Van Kim se frotte à la politique. 
    Renaud Le Van Kim a réalisé depuis de nombreuses émissions politiques. Il avait déjà conseillé Jacques Chirac et plus récemment Nicolas Sarkozy. C'était lui qui avait notamment assuré la production télé et réalisé les images de son meeting d'intronisation à la tête de l'UMP en novembre 2004 au Bourget. "Moi, président" tente toujours d'imiter son prédécesseur, avec les résultats que l'on sait: changer de sous-vêtement sans  passer à la douche, n'est-ce pas... 

    Indépendance de la presse ou conflit d'intérêts ?

    Ce mélange des genres entre télévision et politique a déjà été beaucoup reproché à cet ex-réalisateur d'émissions pour TF1. Il s'en est toujours défendu, comme en 2013 dans Télérama : "Ça m'a été reproché. Mais ça a été une formidable expérience". Pour éviter tout conflit d'intérêts potentiel, son rôle dans l'émission phare de Canal+ chaque soir se limite à la production, assure-t-on. Il ne se mêle jamais de l'éditorial, confié à une équipe distincte.
    Les activités télé du "Chinois" comme on le surnomme dans le milieu ne se limitent pas au "Grand Journal" de Canal+.
    C'est lui qui se cache derrière "Le Before" (en co-production), la cérémonie des César, "Le Débarquement", les images du Festival de Cannes ou encore de nombreux documentaires pour "Lundi Investigation".

    Quelle chaîne pour l'intervention présidentielle ?
    La plupart des chaînes sont en concurrence pour offrir à François Hollande un écrin de choix dans les prochains jours en sorte qu'il s'exprime après le deuxième tour des élections municipale dans les conditions les plus favorables. Europe 1 affirmait récemment que TF1 avait été choisie, une information démentie par l'Elysée : le président n'aurait pas encore choisi le diffuseur. L'option Canal+ serait une provoction.
    Les valets du pouvoir s'agitent. Ainsi, l'hypothéthique choix de TF1 avait-t-il déclenché une nouvelle colère de Jean-Jacques Bourdin, qui quémande depuis son élection un entretien avec le président de la République. Ca sert à quoi que Bourdin se décarcasse au service du pouvoir? "Encore TF1 ! Je ne sais pas quels étranges liens lient François Hollande à TF1", avait lâché le journaliste face à Stéphane Le Foll sur RMC et BFMTV.
    « la grande désinformation médiatique.Le pentagramme de l'imbécilité socialiste de l'entre deux tour. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :