• De plus en plus de Juif quittent la France.

    Leurs vrais ennemis n'ont jamais été les électeurs ni les dirigeants du FN, ils le savent, mais ils préfèrent s'en prendre à eux, car de s'en prendre aux autres, à la vraie menace ne correspondrait pas à l'idéologie du politiquement correct de l'UMPS qui sont mieux placés politiquement dans le paysage politique et économique pour favoriser "leurs affaires".

    Cet exode n'est il pas dû aussi à la surtaxation des fortunes par le gouvernement socialistes, à l'insécurité grandissante, au peu de perspective économique dans l'avenir...........?

    Patriote64

    http://www.express.be/joker/fr/platdujour/plus-que-jamais-les-juifs-quittent-la-france-pour-israel/204098.htm

    Plus que jamais, les Juifs quittent la France pour Israël

    Rue des Rosiers, Paris

    Le Figaro rapporte que les Juifs continuent de quitter en masse la France pour Israël, et qu’on a enregistré une hausse record des départs au cours des deux premiers mois de cette année, au cours desquels 854 Juifs français ont quitté le pays pour l'Etat hébreux, selon des données de l’Agence Juive. L’année dernière, ils avaient déjà été que 274 à faire leur Alya, c’est-à-dire leur émigration vers la Terre sainte, ce qui correspond à un taux de croissance de 312% entre 2013 et 2014, sachant que 201 avait également été marquée par une forte hausse du nombre de départs (+70%). Au total, 3280 Français seraient partis pour Israël en 2013, alors qu’ils n’avaient été que 1917 à faire leur Alya en 2012.

    On estime qu’il y aurait entre 350.000 et 500.000 Juifs en France, ce qui en fait la plus grande communauté juive d’Europe, et la seconde plus grande communauté du monde, derrière celle des Etats Unis. Depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, ils sont 90.000 à avoir quitté la France pour s’y établir.

    Aux Etats-Unis, en revanche, le nombre de personnes qui décident de faire leur Alya chaque année commence à se ralentir. « Tout d'abord, les Juifs de France évoquent un certain sentiment d'insécurité, qui s'est aggravé après la tuerie de Toulouse. Ensuite, il y a la situation de crise économique, qui ne frappe évidemment pas que les Juifs, mais dont ils subissent comme tout le monde les conséquences », explique Natan Sharansky, le directeur de l'Agence juive.

    Cette augmentation du nombre de Juifs français sur le départ intervient alors que le gouvernement israélien multiplie les initiatives pour les y inciter. En plus des annonces de bienvenue, il vient de déployer un plan qui prévoit d’augmenter les effectifs de l’Agence juive à Paris, la mise en place un dispositif d’aide pour aider les migrants à surmonter le problème de la langue, et un programme d’accès à l’emploi qui propose des passerelles entre les cursus de formation français et israéliens.

    « Paris sous occupation socialiste, Paris en dérive financière.Valls-Pigasse, Valls prend conseil auprès d'un nécrophage dans la finance. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :