• Honte et trahison, M. Winterhalter ex maire socialiste doit répondre devant la justice!

    http://ripostelaique.com/comment-un-socialiste-qui-avoue-au-sein-de-larmee-avoir-trahi-la-france-a-t-il-pu-devenir-maire.html

    Comment un socialiste qui avoue, au sein de l’armée, avoir trahi la France, a-t-il pu devenir maire ?

    Comment un socialiste qui avoue, au sein de l’armée, avoir trahi la France, a-t-il pu devenir maire ?

    http://www.dna.fr/edition-de-mulhouse-et-thann/2012/08/31/le-general-pormente-demande-le-retrait-de-carte-du-combattant-de-l-ex-maire-de-lutterbach

    Résumé : un ex-maire d’une ville vient de sortir un livre ou il révèle qu’il était traitre à l’armée française et, par extension, à la France, en s’étant allié au FLN à l’époque, tout en restant dans l’armée, un infiltré, quoi.

    On m’a demandé ce que j’en pense. Déjà, c’est un scandale qui ne peut que voir le jour en France, ou les anti-français sont tellement plesbité qu’il est possible de sortir en France un livre avouant tout, sans être inquiété ni par la justice, ni par personne. M. Winterhalter va donc dans le sens du poil, mais a malgré tout procuré quelques réactions, cantonnée à l’Alsace puisque l’information n’est pas sortie de la région, comprenez, cela n’intéresse pas les gens, et puis, pour les bobo journalistes, un traitre qui a trahi la France n’est pas bien grave ; en même temps, de nos jours, il y’a tellement de traitres anti-français qu’il n’est pas vraiment utile de se retourner contre les anciens traitres, avouons le.

    Alors, ma pensée, la première, fut la colère, évidemment : comment un traitre a t-il pu devenir maire d’une ville ? Pourquoi n’a t-il jamais été inquiété pour ses actes ?
    En analysant un peu plus le contexte et l’article ( http://www.dna.fr/edition-de-mulhouse-et-thann/2012/08/09/un-moudjahidin-nomme-roger , article ou il faut être abonné pour le lire, l’article donnait l’explication de la traitrise par M. Winterhalter lui-même), on comprends que le contexte général, le racisme (bien présent à l’époque, M. Winterhalter expliquait avoir vu des pancartes sur les plages « interdit aux chiens et aux arabes »), la répression qui faisait rage, un Etat très strict, peu de libertés, mai 68 qui se profilait, a entrainé cette trahison, qui reste, dans une certaine mesure, compréhensible.
    Mais, car il y’a un mais, évidemment, cela prouve un autre fait indiscutable : la méconnaissance et l’aveuglement total sur les nouveaux alliés.
    En réalité, tel un adolescent qui veut aller contre l’autorité de ses parents, M. Winterhalter, pour désobéir à un pays qu’il jugeait trop strict, s’est jeté sur le premier ennemi venu, qui allait devenir son allié : le FLN. Le problème étant qu’il a rejoint cette cause sans connaître ni les raisons de leur révolte, ni leur courant idéologique, ni même l’intégrisme de leur religion qui les poussait à l’acte.
    Nous aimons parler des résistants de France, nous parlons aussi des collabos, mais qui pour parler des traitres de l’armée française qui ont aidé le FLN, un mouvement terroriste extrêmement violent, qui a massacré des milliers de personnes innocentes sans état d’âme ?

    Bien sûr, sur cette affaire épineuse, l’Etat français n’a pas été exemplaire, très loin de là, et il était dès lors très difficile, à l’époque de garder son integrité : entre un Etat strict, peu porteur de liberté et une organisation djihadiste, le meilleur choix était ni l’un, ni l’autre : il fallait se contenter de s’y opposer, sans se jeter dans la mêlée.
    Ceci dit, l’Etat français, aussi peu exemplaire qu’il a été sur cette affaire, a livré l’Algérie aux intégristes pour se débarasser de ce sujet brûlant : rester en Algérie devenait difficile à gérer par rapport au vent de liberté du colonianisme qui pesait partout sur le monde, s’y retirer sans guerre pouvait être considéré comme un déshonneur, une fuite, laissant le pays sans rien pour le gouverner, ce qui pouvait ramener à une situation pré-Algérie, ou les pirates sévissaient, sans foi ni loi. La France s’est donc dédouanée de ce pays en le livrant à la première organisation venue… Le choix n’était clairement pas le bon, ni sur le choix de l’organisation, des faschistes islamiques fanatiques, ni sur le moyen des retraits, en excluant tout les pieds noirs et en les abandonnant à une morte quasi certaine. Mais j’estime que la responsabilité de la France n’est pas aussi élevée que celle du FLN, qui est à l’origine de cette séparation douloureuse et de la plupart des massacres effectués. Ne mettons pas tout sur le dos de la France, il y’a suffisamment de faits qui lui sont reprochés comme cela.

    Bref, M. Winterhalter a fait, lui aussi, un très mauvais choix. A l’époque, il était difficile de le savoir, et ce qui m’irrite, c’est qu’il n’en fait pas amende honorable.
    Pire : ce qui m’irrite au plus haut point, c’est de savoir que la plupart de nos maires, élus, politiques sont de la même veine, du même moule : ils sont restés au stade de la haine de l’Etat, et par extension, de la France, quant bien même ils en font désormais parti ! Leur vision les incite à salir à tout moment la France, et à privilégier tout ce qui n’est pas français, en dépit du peuple qui les a élu, en dépit des gens qu’ils sont censés représenter et aider.
    Jamais ils ne se sont remis en question, jamais ils n’ont relativiser la sévérité de l’Etat par rapport à d’autres pays, d’autres cultures, jamais ils n’ont compris que, depuis, les choses ont énormément évolués, changées, que la mondialisation a piétiné toutes leurs certitudes, qu’ils gardent malgré tout ancrées en eux.

    Ce maire, voyez vous, est du côté du PS, bien évidemment. Et, bien évidemment, lorsqu’il était en fonction, il privilégiait les quartiers « de la diversité », leur amenant tout un tas de choses qu’aucun autre quartier n’avait. Sa gestion de la commune, sans être catastrophique, n’exagérons rien, ne fut en rien exemplaire, mais, les questions qui me préoccupe, c’est : comment at-il pu trahir la France et y revenir, l’air de rien ? Comment a t-il oser se présenter en politique, et diriger une ville d’un pays qu’il déteste ? Comment peut-il se regarder dans une glace maintenant que nous savons ce que le FLN a fait et fait encore ?
    D’autres questions me viennent à l’esprit, du genre : combien de maires similaires ? Combien de politiques et d’élus identiques ? Pourquoi la France ne les a jamais punis et ne les punira jamais ?

    Je crois qu’il serait plus que temps de faire une purge, pas dans le sens premier du terme, évidemment, mais une purge, une vraie, une totale, à l’encontre de tout nos politiques, journalistes, élus et autres gens haut placés, ceux qui n’ont pas su évoluer avec leur temps, ceux qui sont emmêlés dans un passé idéalisé ou il ne reste plus rien, mais aussi tout les politiques et autres élus qui s’accochent à des hauts postes, qu’on voit trop régulièrement, à l’instar de Martine Aubry, qui ont pourtant fait des choses et des erreurs qui vous auraient licenciés dans la semaine, et qui continuent leur fonction, l’air de rien, en changeant juste de poste éventuellement, mais en continuant de pourir le système français par une échelle de valeur obsolète, dépassée, dangereuse pour la France… Mais aussi pour d’autres pays, preuve avec la Lybie que l’on a livré sereinement aux islamistes radicaux !

    France, le changement, c’est maintenant ! Non pas le changement de population, ni le changement de courant politique (qui reste à peu près identiques), mais bel et bien, un changement de dirigeants, d’idées, de politiques tout court ! Il serait temps de passer au 21ème siècle, et non plus de rester figé à ce mois de mai 1968, ce fameux mois que l’on m’a indiqué qu’il était positifi pour la France… J’ai de plus en plus l’impression que ce fut surtout le point de départ de sa fin.

    Olivier Pfister

    « Bravo au courage de Véronique Genest!Manif, agression par les forces de l'ordre??? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :