• Justice à deux vitesses !

    http://www.sudouest.fr/2016/08/05/un-jeune-juge-pour-avoir-lance-casse-toi-pov-con-a-emmanuel-macron-2458526-710.php

    Un jeune jugé pour avoir lancé "Casse-toi pov'con" à Emmanuel Macron

    Emmanuel Macron n'a pas porté plainte. Emmanuel Macron n'a pas porté plainte. ©

    AFP REMY GABALDA

    Le jeune manifestant est convoqué devant le tribunal en décembre

    Un jeune d'une vingtaine d'années est poursuivi pour outrage pour avoir lancé : "Casse-toi pov'con" à Emmanuel Macron lors d'une visite du ministre fin juillet à Laval, révèle France Bleu Mayenne en citant des sources judiciaires.

    Publicité

    Le 25 juillet, alors que l'arrivée du ministre était imminente quartier du théâtre à Laval, un petit groupe de jeunes avait commencé à scander : "Anti, anti, anticapitaliste !" en face du bâtiment où devait se dérouler une cérémonie de remise du label "French Tech". Puis, au moment où Emmanuel Macron descendait de son véhicule l'un d'eux avait crié : "Casse-toi Pov'con !" à l'adresse du ministre.

    Sur le coup, le ministre avait été surpris mais avait esquissé un sourire et la suite de la visite s'était déroulée dans un ambiance détendue, Emmanuel Macron se prêtant volontiers au bain de foule et aux selfies. Pendant ce temps, les forces de l'ordre avaient procédé à des contrôles d'identité des jeunes manifestants.

    Pas de plainte du ministre

    Le ministre n'a pas porté plainte mais la justice s'est saisie de l'affaire, a indiqué le parquet de Laval. Entendu une nouvelle fois, le jeune incriminé a reconnu les faits et il est poursuivi pour "outrage". Il est convoqué devant le tribunal le 6 décembre.

    L'insulte "Casse-toi pov'con !" a été rendue célèbre par Nicolas Sarkozy (LR) qui l'avait lui-même lancée, alors qu'il était président de la République, à un homme qui refusait de lui serrer la main au Salon de l'agriculture à Paris le 23 février 2008.

     

    Je plante le décor, je ne suis pas de droite LR ni de gauche encore moins d'extrême gauche ou écolo-gaucho, je ne parle même pas du centre et je n'ai aucune affinité avec dame Morano, mais la justice française et bel et bien gauchiste gouvernementaliste.

    Lorsque les loups se bouffent entre eux je jubile, un extrême gauche se faisant serrer par un juge de gauche à cause d'un ministre de gauche c'est bandant, mais redescendons sur terre...

    Le deux poids deux mesures de la justice française, Guy Bedos traite Nadine Morano de connasse il est relaxé, et pour des termes similaires un peigne cul de gauche dit à Macron "casse toi pauvre con" il est dans la merde.

    Justice équitable ????

    Comme quoi à gauche il vaut mieux être humoriste ou fonctionnaire d'état que simple citoyen!

    Patriote64

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/02/97001-20160802FILWWW00146-guy-bedos-relaxe-en-appel-contre-nadine-morano.php

    Guy Bedos relaxé en appel contre Nadine Morano

    L'humoriste Guy Bedos a été relaxé aujourd'hui en appel pour ses injures envers la députée européenne Nadine Morano (Les Républicains), ce qui confirme le jugement de première instance. Le ministère public avait requis une condamnation pour "injures publiques envers un citoyen chargé d'un mandat public", sans préciser la peine demandée.

    Dans ce qui devait être son dernier spectacle, le 11 octobre 2013, l'humoriste de 82 ans avait qualifié de "connasse" et de "salope" la candidate déclarée à la primaire présidentielle LR.

    Lors de l'audience du 24 mai, les avocats de Nadine Morano comme le ministère public avaient estimé que Guy Bedos était sorti du registre de l'humour avec ses propos. La défense avait de son côté plaidé un droit à l'humour. "Le fait que ce soit sur scène doit lui permettre à mon sens de bénéficier d'une licence particulière et de ne pas être condamné", avait expliqué l'avocat Me Benjamin Domange. "Vous n'êtes pas juges du bon goût.", avait-il ajouté.

    Lors du premier jugement, en 2015, le tribunal correctionnel de Nancy avait estimé dans ses attendus que les propos litigieux étaient volontairement "exagérés dans le but de renforcer l'effet comique", ce qui appartient à "la loi du genre".

     

    « E.Coli dans les steaks hachés, cherche t-on les vrais responsables.La gauche christianophobe frappe encore...! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :