• La taxation de l'épargne privée n'est peut être pas un euphémisme dans leur tête.

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/09/o%C3%B9-lon-reparle-de-taxer-l%C3%A9pargne-priv%C3%A9e.html

    Où l'on reparle de taxer l'épargne privée

    Cette idée, déjà évoquée régulièrement, est remise sur le tapis par Christine Lagarde, patronne du FMI.

     

    La taxation de l'épargne privée n'est peut être pas un euphémisme dans leur tête.

    "Rendez-vous compte. Et si l'État choisissait du jour au lendemain de vous prélever 10% sur votre épargne? Un dixième de ce qui est inscrit sur votre relevé bancaire annuel. L'idée fait sens pour le FMI, qui y voit une bonne alternative à la résolution de la crise de la dette. Avec une ponction de cet ordre, les pays "avancés" (Europe, Etats-Unis, Japon) pourraient retrouver le niveau de dette qu'ils présentaient avant 2007. En France, ça représenterait la somme de 700 milliards d'euros à prélever.[...]

    Une telle solution de la dernière chance pourrait-elle arriver en France? Pour Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, "en théorie c'est possible, mais notre rôle est de faire en sorte que cela n'arrive jamais", disait-il au printemps dernier. Il est vrai que les pouvoirs publics ont plutôt pour mission de rassurer les épargnants, surtout en période de crise.[...]"

    Une décision risquée :

    "Forcément, la difficulté d'une telle exécution serait d'éviter les fuites de capitaux. Les citoyens devraient avoir l'assurance que personne ne puisse y échapper. De plus, l'Etat devrait recueillir suffisamment de confiance pour que la ponction n'ait lieu qu'une fois. Un manquement de l'Etat dans l'une de ces assurances pourrait avoir des conséquences sociales lourdes.[...]

    Ressortons vite les bas de laine, et cachons-les sous le matelas !

    « La justice socialiste.L'UMPS, la preuve par neuf. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :