• Les chiffres parlent d'eux mêmes, le laxisme gauchiste est réel !

    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/tous-les-indicateurs-de-la-delinquance-sont-au-rouge/

    Tous les indicateurs de la délinquance sont au rouge

    explosion-delinquance

    Alors que la réforme pénale n’a pas encore porté ses fruits vénéneux, la magazine Valeurs actuelles s’est procuré un rapport confidentiel faisant état de chiffres sur la délinquance catastrophiques, dont il donne un résumé dans son dernier numéro.

    Voici ces chiffres tirés du « Tableau de bord national mensuel des infractions et des interventions«  du mois de mai 2014 :

    Atteintes aux personnes

    • le nombre d’infractions liées aux violences sexuelles constatées par la police a explosé de 25,33 % dans l’agglomération parisienne par rapport au mois de mai 2013.
    • A Paris, ce chiffre a bondi de 17,7 %.

    Atteintes aux biens

    • Les atteintes aux biens ont quant à elles connu une progression de 19,04 %.
    • Les vols sans violence, enfin  ont augmenté de 26,89 %.
    • Les infractions liées à la grande criminalité ont connu une progression de près de 30 % à Paris.

     Du côté de la gendarmerie

    • Entre mai 2013 et mai 2014, le nombre d’interventions des gendarmes pour faits de violences sexuelles a connu une progression record : 42,96 %.
    • En zone gendarmerie, le nombre d’interventions des gendarmes liées aux violences physiques non crapuleuses a connu une progression de 34,44 %.

    Pour tenter d’expliquer cette hausse, le ministre de l’Intérieur se réfugie derrière des arguments purement techniques, évoquant « un nouveau système de comptabilisation des actes de délinquance« .

    Monsieur Valls a dû avoir connaissance de ces chiffres. Du temps où il était ministre de l’intérieur, il n’avait pas eu de mots assez durs pour qualifier les propositions laxistes de sa collègue Christiane Taubira, garde des sceaux. Mais aujourd’hui, en tant que premier ministre, il a d’abord accepté que la même Christiane Taubira soit maintenue à la tête du ministère de la justice, puis il l’a laissée mener à bien sa réforme pénale.

    J’ai été sidéré de voir avec quelle facilité la réforme a été votée au parlement. Où était l’ancien ministre de l’intérieur, Manuel Valls ? Où était la droite ? Où était l’UMP ?

    Je donne rendez-vous en mai 2017 à tous ceux qui ont « laissé faire »  pour mesurer – avec un outil statistique dont on espère qu’il aura été stabilisé – les dégâts des mesures Taubira (suppression des peines planchers, suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes, remplacement de l’emprisonnement par la contrainte pénale, etc …).

    « Conférence sociale, incohérence et largage total des socialistes.Taubira, pourquoi ne pas indemniser les grévistes de la révolte des vignerons de 1907 ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :