• Les troublantes preuves du crash du vol MH17.......

    Depuis 48h les deux camps s'accusent respectivement d'avoir abattu le vol de la Malaysia airlines, les américains grands provocateurs manipulateurs accusent même les Russes.

    Des preuves miracles sont montrées accusant les pro-Russes, des écoutes téléphoniques, spécialité de la CIA qui a pris l'habitude d'espionner tous ses alliés, sont montrées à la télé de Kiev, aux dires, ce sont les ukrainiens qui auraient obtenu ces écoutes!

    Cela manque à mon goût d'objectivité, surtout que n'importe quel clampin ukrainien peut prêter sa voix derrière une photo masqué.

    Deuxième preuve, un message sur facebook qui a soit disant disparu, facebook société américaine qui est au service de la CIA pour fournir des renseignements.

    Troisième preuve américaine, la CIA à annoncé que c'était un tir de missile sol-air provenant des pro-Russes fourni par les Russes, si c'est les mêmes qui ont détecté les attentats du 11 septembre une fois les tours jumelles au sol, l'info est magique.

    Rappelons que cette guerre à commencée à cause des américains qui sont partie prenante aux côtés des ukrainiens et qu'ils envoient des agents sur place afin d'épauler ceux-ci. Vu les dégâts qu'ils ont fait en Irak, à la place des ukrainiens je refuserais l'aide militaire.

    Là aussi la soi-disant preuve n'est pas recevable, ça sent trop la propagande et la manipulation.

    Patriote64.

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/07/18/crash-ukraine-enregistrement-rebelles_n_5598059.html?utm_hp_ref=france

     

    Crash du vol MH17 : l'Ukraine dévoile des enregistrements qui accablent les rebelles pro-russes

    VOL MH17 - Les rebelles pro-russes sont-ils à l'origine du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines en Ukraine? Les services de renseignements ukrainiens affirment en avoir la preuve. Jeudi 17 juillet, ils ont déclaré avoir intercepté des appels téléphoniques qui relieraient les séparatistes de l'est du pays au crash de l'avion.

    Les autorités ukrainiennes ont ainsi révélé aux journalistes une version éditée des cassettes audio sur lesquels auraient été enregistrées des conversations entre les rebelles séparatistes et le renseignement militaire russe à la suite de l'accident.

    "Un avion de passagers civils"

    Les autorités ont identifié les appelants dans une partie de la conversation. Parmi eux, le commandant rebelle Igor Bezler, qui affirmerai avoir abattu un avion peu avant le crash, et un responsable du renseignement russe Vasili Geranin. Mais l'identité des deux individus n'a pu être vérifiée.

    "Juste maintenant, juste maintenant, un avion a été abattu" aurait dit Igor Bezler selon les autorités ukrainiennes. Dans une seconde conversation, qui, toujours selon les autorités, aurait eu lieu après l'inspection du site de l'accident par les rebelles. Un homme aurait dit : "l'avion s'est brisé en morceaux dans l'air". Avant d'ajouter par la suite, être sûr à "100 % que c'était un avion de passagers civils".

    Un message troublant sur Facebook

    Autre détail troublant: un commandant séparatiste a indiqué sur sa page Facebook que les insurgés pro-russes avaient abattu un avion de transport militaire ukrainien An-26 à peu près à l'heure et dans la zone de la chute de l'avion de ligne malaisien.

    En outre, Igor Strelkov (Guirkine), "ministre de la Défense" de la "République populaire de Donetsk", a diffusé une vidéo montrant une épaisse fumée noire s'élevant de l'endroit d'impact de l'appareil abattu. Le message a depuis été supprimé. Les vidéos qui l'accompagnaient montraient une grande ressemblance avec des images présentées sur YouTube comme étant celles de la chute de l'avion de ligne malaisien.

    Le vol Malaysian Airlines MH17 a été descendu à ​​l'est de l'Ukraine, près de la frontière russe le jeudi 17 juillet. Tuant près des 300 personnes à bord. Les responsables américains ont affirmé qu'ils croyaient que l'avion avait été frappé par un missile anti-aérien.

    L'est de l'Ukraine a connu de violents combats entre les séparatistes russes et les militaires au cours des dernières semaines. L'armée ukrainienne, les séparatistes et la Russie ont tous nié la responsabilité de l'accident jeudi.

    « Echec de la politique socialo-montebourgienne.Les socialistes laxistent ont opté pour le pacte de l'insécurité. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :