• Nos deux députés FN dans la fosse aux dinosaures

    Nous avons certes que deux députés du Front National à l'assemblée nationale, c'était inespéré mais porteur de grands espoirs pour des lendemains plus glorieux lorsque l'on aura le pouvoir.

    Leur prèsence au sein de cette institution n'est pas comme certains habitués de l'émicycle voué à l'endormissement et à la récupération de leur large émolument, non, point s'en faut, ils sont là pour faire entendre la voix du peuple de France, celle des oubliés de la "Ripoux-blique", et ils font leur travail avec brio.

    Si nous n'avons pas la quantité nécessaire de député pour prendre le pouvoir nous avons au moins nous, la qualité, la pugnacité et la fidélité à nos idées, à vos idées!

    Patriote64 

    http://www.nationspresse.info/?p=178572

    Assemblée Nationale / TIPP flottante : amendement présenté par Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard

    Jeudi 19 juillet, Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard ont présenté à l’Assemblée Nationale l’amendement n°374 relatif au rétablissement de la TIPP flottante.

    Monsieur Le Président,

    Mon amendement vous surprendra sans doute.

    En effet, nous souhaitons que soit mis à l’étude le rétablissement de la TIPP flottante, mécanisme créé en 2000 par le gouvernement Jospin, et supprimé un peu rapidement en 2002.

    Nous souhaiterions donc que l’impact du rétablissement de ce mécanisme soit présenté au Parlement au vue d’une discussion afférente à la loi des finances 2013.

    D’ailleurs, l’initiative de cette résurgence a appartenu comme vous le savez au candidat François Hollande qui l’a évoquée le 15 mars 2012 par l’intermédiaire de son porte-parole sur les questions économiques, monsieur Michel Sapin.

    Une telle mesure vise à amortir l’impact des variations du prix du brut, variations amplifiées par le levier de la TVA.

    De nombreux professionnels, routiers, taxis, artisans appellent de leurs vœux cette modulation de la TIPP rebaptisée d’ailleurs TICPE depuis 2011.

    Un tel retour à la stabilité des prix à la pompe est indispensable à la gestion prévisionnelle des usagers des véhicules utilitaires.

    Vous pourriez certes m’opposer le phénomène d’érosion des recettes fiscales en cas de hausse continue des prix du brut. Mais tel n’est plus nécessairement le cas désormais.

    Le lissage du prix des produits énergétiques pourrait donc, à l’horizon 2013, être partagé entre l’État, les consommateurs finaux et les sociétés pétrolières.

    Voici brièvement exposé le sens de notre amendement.

    Réfléchissons sereinement à une formule abandonnée en 2002, et relancée en 2012 par le programme même du candidat élu.

    « Dans l'attente d'un miracle la monarchie socialiste fait de la manipulation mentale. Jérôme Cahuzac fait les poches pour tenir une politique économique PS démagogique. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :