• Quand une élue écologauchiste veut donner le travail des français aux Roms

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-senatrice-a-archimbaud-souhaite-121106

    La sénatrice A. Archimbaud souhaite que les ROM travaillent en France...

    Alors que certains s’interrogent si la Levrette est la position préférée des français, une sénatrice française, Madame Aline Archimbaud souhaiterait modifier la loi afin de permettre aux Rom de travailler en France...

    Pleine de bons sentiments, à nouveau la classe politique semble ignorer la situation économique française et le marché du travail.

    En période de récession, le travail manque pour tout le monde, les employés tremblent au quotidien attendant que l’épée de Damoclès ne tombe sur leur vie et ne la détruise en les plongeant dans la spirale du chômage, car une fois franchi le Rubicon, c’est la fin de la vie, l’espoir n’est plus devant, il est derrière soi, pour soi et sa famille.

    Passé les 40 ans, plus aucune chance de trouver un emploi en France, c’est la récession économique, il faut du sang neuf, moins payé, moins performant, certes, mais qui payent les retraites. Les entreprises, de leur côté, détruisent le tissu social de l’entreprise en sabrant dans la masse, chaque employé se demande chaque matin en allant au travail :

    - A qui le tour, quand viendra le mien ? Aujourd’hui, c’est Martin, ouf ! Merci Dieu…

    On remercie Dieu du malheur d’un autre, d’une autre, on est sauvé, mais jusqu’à quand ?

    Jusqu’à quand pourra-t-on assumer son crédit à la banque, jusqu’à quand pourra-t-on payer les études des enfants, les traites de la maison, de la voiture… Un nouveau crédit à la consommation, un nouvel endettement chez Sofinco, mais une perte d’emploi et tout s’écroule, comme aux USA, les familles sont chassées de leur foyer et se retrouvent à vivre dans la famille, chez des amis, dans leur voiture…

    Homeless, sans avoir la chance d’être Rom ou étranger et logé dans un logement social d’urgence. La France est divisée en deux, d’un côté ceux qui vivent au-dessus de la majorité et qui ne voient pas la réalité, et de l’autre, ceux qui souffrent, et qui ne sont pas mieux lotis que les Rom que Madame Archimbaud souhaiterait aider.

    Madame Aline Archimbaud sans prendre conscience de la situation déplorable, désastreuse de l’emploi en France, prend parti pour le travail des Rom, mais qu'en est il de celui des Africains qui travaillent déjà depuis des années en France sans etre déclarés, ne devrait-elle pas concentrer ses efforts sur les solutions à trouver pour permettre aux citoyens de ce pays de fuir et d’éviter la spirale du chômage ?

    Et pourquoi ne pas voter des lois contre l'emploi d'entreprises étrangères à la place des entreprises nationales car elles coutent moins chères, même l'administration française emploie des entreprises espagnoles, portugaises, c'est ubuesque, car faute de travail les entreprises nationales licencient, pire en donnant la possibilité de travailler à des nomades dont on ne connait pas la compétence, on minore le coût du travail, sa qualité, aux dépens de celui d'artisans qualifiés.

    Dans la région dans laquelle je vis, un groupe d'artisans roumains, posait des fenêtres en PVC à des coût extremmement bas auprès des particuliers, pourquoi ? La fixation des fenêtres était faite à la mousse expensive sans protection UV, sans fixation à vis dans le chambranle, moralité, des fenêtres risquant, à plus ou moins long terme de tomber sur l'habitant.

    Des ouvriers qualifiés travaillent parfois comme des patates avec une incompétence crasse, trouver un bon ouvrier aujourd'hui, relève du miracle, alors faire confiance à n'importe qui, sans garantie, sans possibilité de recours, c'est très risqué, surtout aujourd'hui en pleine crise économique, on ne peut pas se permettre de jeter son argent par les fenêtres pour rendre service. Nous devons être logique et cohérent avant de faire des bons sentiments.

    Même si en Roumanie la situation économique est catastrophique, comme partout en Europe de l'Est, de l'Ouest et du Sud, la situation des Rom en Roumanie reste inchangée, la situation de la France en revanche, depuis 5 ans que les spéculateurs Américains nous ont fichu dans le bouillon, comme ils ont plongé le monde dans la crise économique, est terrifiante, le rêve français, le rêve américain, c’est de l’histoire ancienne, et la misère plane sérieusement sur tous les pays européens sans la moindre exception, sur tous les pays du monde.

    La grande Allemagne, le grand modèle de M. Sarkozy a supprimé tout le social, la sécu c'est le minimum, rien à voir avec la France, les indemnités, c'est le minimum, vous avez un peu d'économies de côté, vous êtes au chomage, on vous impose de vivre dessus et on ne vous donne rien d'autre, les Rom ? Les Rom en Allemagne ne peuvent ni s'installer, ni prétendre à des droits, ni bénéficier d'indemnités d'aucune sorte, ils sont justes de passage et ils le savent fort bien.

    En Italie, des services spécialisés informent les migrants d'Afrique du Nord des possibilités d'aide en France pour s'en débarasser, la France devient le réservoir des migrants de toute l'Europe avec les problèmes sociaux que cela implique, alors qu'aujourd'hui elle ne peut plus.

    Ainsi, la question que l'on devrait se poser avant de faire des bons sentiments envers les Rom, même si certains expriment le désir sincère de travailler, il y a objectivement, me semble-t-il, près de 3 millions de Français qui cherchent un emploi en France et qui aimeraient travailler, mais les entreprises licencient, Peugeot, Renault, Citroën, Michelin, tous les grands groupes, aidés par les gouvernements successifs, licencient à tour de bras sans offrir la moindre chance à leurs employés de retrouver un emploi, sans offrir la moindre chance aux chômeurs de tous âges de trouver un emploi, alors, c'est bien gentil de vouloir s'occuper des Rom, c'est humain, soyons humains et donnons du travail à tous et les Rom seront accueillis comme il se doit, comme ils le sont dans certaines villes de France, où le gite et le couvert leur sont offerts par la communauté, alors que nombre de citoyens n'ont pas ce privilège. Nous vivons dans une société égalitaire, qu'elle le soit pour tous, les Rom et les citoyens de ce pays.

    Devrions nous rappeler à notre bienveillante sénatrice qu'en France, des citoyens vivent dans des conditions indignes, sans la moindre chance de trouver un emploi, que des personnes âgées font les poubelles des supermarchés pour manger ?

    Nous ne devons pas aider certains aux dépens des autres, pas plus méritants, mais des êtres en souffrance, nous devons également admettre qu'il existe dans certaines contrées européennes, des sociétés parasitaires qui vivent de larcins et de la générosité communautaire, c'est un métier, c'est un fait, c'est une réalité et c'est malheureux à dire, à admettre, mais se cacher derrière les bons sentiments ne sert à rien en période de crise. Ajouté à cela le comportement des citoyens prêts à tout, aux pires abjections pour conserver leur emploi dans notre pays, non, je crois sincèrement que notre sénatrice devrait réfléchir avant de faire de telles propositions. 

    Ces débats politiques servent à diviser les Français et à réveiller des haines larvées qui s’éveillent sous les difficultés. Si nous n’étions pas en crise économique, si nous vivions dans l’opulence, jamais ce débat ne soulèverait de sentiment national, jamais il ne déchainerait les passions. Parfois, nos politiques devraient tourner plusieurs fois leur langue dans leur bouche avant de déclencher des débats qui ne mènent à rien, car du travail en France s’il y en avait, on le saurait.

    Nous vivons une époque formidable…

    « Le Vandalib' parisienLa perversion des recettes immorales de l'Etat. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Les Damnés
    Jeudi 16 Août 2012 à 18:16

    http://www.nationspresse.info/?p=183224


    Roms : vers une levée des mesures transitoires


    Les chômeurs français seront heureux d’apprendre que le gouvernement envisage de faciliter l’accès au travail des Roms. Avec la gauche, c’est toujours priorité aux étrangers !


    Invité de France Inter ce matin, Manuel Valls a révélé que le Premier ministre présidera une réunion interministérielle « la semaine prochaine » et qu’il recevra aussi les associations en charge du dossier des Roms.


    « Un certain nombre de pistes de travail [...] seront annoncées », a affirmé le ministre de l’Intérieur. Parmi les solutions, la levée des mesures transitoires qui limitent actuellement l’accès des Roms au marché du travail. Les ressortissants roumains et bulgares, nationalités de la majorité des Roms sont soumis à des « mesures transitoires » qui leur rendent très difficile l’accès au marché du travail dans huit pays de l’UE, dont la France.


    Manuel Valls a par ailleurs précisé que « s’il doit y avoir démantèlement [de campements de Roms, NDLR] il y aura démantèlement, mais à chaque fois il doit y avoir la recherche de solutions pour l’insertion, par le logement et par le travail ».


    Pour le Front National, la priorité nationale doit être appliquée à tous les Français, quelle que soit leur origine, et les entreprises doivent être incitées à embaucher en priorité, à compétences égales, des personnes possédant la nationalité française. Quant aux étrangers en situation légale qui ne trouvent pas de travail, ils doivent être incités à retourner dans leur pays au bout d’un an d’inactivité. En ce qui concerne le logement social, à situation égale, le logement doit d’abord être proposé aux personnes ayant la nationalité française.

    2
    Les Damnés
    Jeudi 16 Août 2012 à 18:17

    Les intérêts des gens de gauche ne sont pas les intérêts du peuple français!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :